Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Trek au Népal : jour 2

3/01/2017

Premier vrai jour de trek pour aller de Chame (2650m) à Upper Pisang (3285m (+635m)). Cela représente une première portion de 15km avec un dénivelé total de 860m. 

Nous nous levons vers 7h30 pour un départ à 8h30. Les personnes de la guesthouse nous ont en effet indiqué un trajet de 5h. À peine sortis du duvet, la première impression c'est le froid. Le sol est gelé et on manque de tomber. Avec un peu de retard, nous nous mettons en route. Petits villages et cascades gelées se succèdent. On commence à voir nos amis les géants: les sommets des Annapurnas qui sont vers 7000 et 8000 m de haut (Annapurnas II: 7937 m) et qui n'ont rien à envier à l'Everest. Nous faisons des pauses régulières (toutes les heures environ) pour boire un peu. La faim ne se fait pas sentir et nous arrivons finalement à Pisang vers 15h soit avec une bonne heure de retard. Cette première journée s'est bien passée  même si ça commençait à tirer dans les montées (souffle un peu court du fait du manque d'oxygène).

On passe nos premiers ponts de singe, en profitant de la vue sur la rivière qui a une magnifique couleur bleue turquoise.

Nous faisons une petite sieste avant d'aller se réchauffer auprès du poêle comme la veille.

 

Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Pont de singe

Pont de singe

Il y a un bon principe dans les hotels c'est qu'on ne paye pas les chambres par contre on doit forcement prendre le diner et le petit dejeuner le lendemain, et les prix sont un peu plus chers que dans la vallée. Entre 300 et 500 roupies (3 à 5 euros) pour un bon gros plat de pâtes, de patates. 

Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2
Trek au Népal : jour 2

Quelques premiers symptômes du mal des montagnes se font sentir le soir et la nuit.

Le mal des montagnes peut apparaître à partir de 2000 m d'altitude (apparemment 15% des personnes en souffrent à partir de cette altitude), le pourcentage d'oxygène baisse d'un tiers par rapport à l'oxygène au niveau de la mer, et ce n'est plus que la moitié à 5000 m. 

Les symptômes du mal des montagnes sont donc mal de tête, nausées, grande fatigue, perte d'appétit, vomissements, insomnie, tout ce qu'il faut pour bien commencer un trek.

Il existe un médicament pour pallier aux symptômes mais s'ils persistent il faut tout de suite redescendre, et il faut aussi surtout beaucoup s'hydrater.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article