Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Trek au Népal : jour 3

4/01/2017

Nuit un peu dure avec le froid et le mal de tête, mais c'est au matin que nous saisissons le sens du mot froid: notre bouteille d'eau a complètement gelée dans notre chambre, les toilettes sont dans un état catastrophique car le seau qui sert de chasse d'eau est lui aussi gelé, il n'y a plus d'eau courante car les tuyaux sont congélés, les appareils photos ne marchent plus à cause du froid... et nous observons un phénomène spectaculaire : de l'eau qui se transforme en glace dès sa sortie de la bouteille (phénomène de surfusion).

On se dit que les Népalais sont des gens vraiment courageux de vivre dans des conditions aussi extrêmes.

stalactite dans la bouteille

stalactite dans la bouteille

Nous décidons de faire le chemin de Lower pisang jusqu'à Manang par le chemin le plus court (5 h de marche) avec Pierre, qui ne sent pas très bien, Clara et David, tandis que Florent, Jérémy et Rémi font le chemin le plus long (7 h de marche) qui passe par Upper Pisang. 

On commence direct avec une belle montée, qui nous fait sentir pour la première fois de notre vie nos poumons, on se sent comme de gros fumeurs: 450 m  de dénivelé sur 8 kms, pour en fait nous arrêter à Humde à midi (petit village à 3 h de route de Pisang) car nous nous sentons pas en super forme (mal de dos, fatigue) et Pierre ne pouvait pas continuer beaucoup plus loin (maux de tête). Pendant la marche, un chien que nous appellerons "cookie" nous sert de guide.

Clara et David continuent jusqu'à Manang, on les retrouvera le jour d'après car il y a une journée d'acclimatation à l'altitude à Manang. 

Paysages pendant la balade
Paysages pendant la balade
Paysages pendant la balade
Paysages pendant la balade
Paysages pendant la balade

Paysages pendant la balade

De loin, nous apercevons un aéroport à Humde et comme nous ne nous sentons pas très très bien, nous envisageons de faire le retour quelques jours plus tard en avion. Seulement, un aéroport ne veut pas forcément dire avion! En effet, il n'y a pas eut d'avion dans le village depuis 3 ans ce qui limite les possibilités!

Trek au Népal : jour 3
Annapurna
Annapurna

Annapurna

Il n'y a carrément personne dans le petit village d'Humde, pratiquement toutes les guest house sont fermées car ce n'est plus la saison et que les trekkeurs ne s'arrêtent dans cette ville que pour manger le midi. On trouve quand même une petite guest house, tenue par deux népalaises admirablement gentilles.

Guest House à Humde

Guest House à Humde

Pour se réchauffer (et secondairement pour être propre) nous prenons une "douche", qui est en fait un lavage avec un seau d'eau bouillante. Mais à peine nous nous mettons l'eau chaude dessus que l'eau glace, surtout avec le vent froid qui passe entre les lattes de bois de la salle de bain. ça sera le lavage au gant le plus rapide de nos existences, 5 minutes le temps de se passer le gant d'eau chaude sur le corps et de se rhabiller le plus rapidement possible. 

C'était donc une très mauvaise idée car il nous a fallu ensuite une heure pour essayer de nous réchauffer. C'est pourquoi rester propre pour la suite du trek sera un peu secondaire, on pense d'abord à ne pas mourir de froid. 

Le fait d'être que 3 et dans un petit village rendra la soirée très conviviale, nous 3 autour de la cuisinière pendant le repas avec les deux népalaises qui sont soeur, et la fille d'une d'entre elle. Cette soirée nous permet de discuter un peu avec elles, de comprendre comment elles vivent. 

Pierre offrira des jouets à la petite fille qui sera toute contente.

La discussion nous permettra en outre d'apprendre que nous sommes pas victimes du mal des montagnes mais du froid! Les népalais nous indiquent ressentir aussi ces maux de tête et nausées lors ce qu'il fait trop froid. Le meilleur remède : garder son bonnet même quand on a chaud.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nick 16/01/2017 15:17

FROID, on a froid pour vous quand on voit l’eau gelée à la sortie de la bouteille. Du coup pour boire, vous sucez des glaces à l’eau, mais par ces températures, c’est pas drôle.
Une seule solution, se rouler dans une couette en bonne compagnie.
Ceci dit, les paysages sont magnifiques, ça vaut peut être le coup d’avoir « un peu » froid !!