Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Faire voler son drone en Asie

On parle de plus en plus de drone et de la legislation qui se densifie à leur sujet.

Cependant il est tres facile de faire voler un drone en Asie. Comment s'y prendre?

 

Premièrement, évidemment, il faut un drone! oui, mais lequel?

Il exite différentes gammes de prix, allant de 20 € a 10 000 €. Il faut savoir que les drones d'entrée de gamme seront difficiles à piloter car c'est à vous de le stabiliser et c'est un coup de main difficile à prendre. 

Personnellement, j'ai choisi le phantom 3 de la marque DJI. Grosse bestiole de 1,2 kg mais qui se stabilise seul grace à une puce GPS. Je l'ai choisi car c'est un des moins chers qui se stabilise tout seul et qui ne soit pas trop gros pour passer en bagage à mains en avion.

D'autre part, j'ai opté pour la finition Advenced car cela permet d'avoir un retour caméra à deux kilomètres de distance  tandis que le classique n'a un retour caméra "que" sur 300m. Ce modèle s'achetait en 2016 pour 900€ en magasin.

 

Voici la bestiole :

Faire voler son drone en Asie

Ainsi qu'un lien vers une boutique en ligne proposant beaucoup de modèles intéressants.

Outre le drone en lui meme, différentes marques proposent toute une gamme d'accessoires, coque, sac, hélices, filtres UV,...

J'ai choisi un sac car bien que moins résistant que la coque, il est personnalisable et me permet donc d'avoir ensemble mon drone et mon appareil photo. J'ai aussi pris une seconde batterie. Aujourd'hui je regrette un peu de n'avoir pas pris le filtre UV et le pare-soleil qui évitent des raies sur la vidéo lorsque vous êtes face au soleil.

 

Concernant l'utilisation,  la règle la plus importante reste bien sur le "pas vu, pas pris" et ce même dans les endroits où on peut légalement l'utiliser car généralement les autorités ne connaissent pas trop la règlementation concernant les drones. Autre règle contraire à la première mais parfois efficace : demander à un policier. Notamment en Chine, si un policier vous dit oui, pas de soucis pour voler. Sinon et bien demandez au prochain policier dans 100m! Il y en a toujours un qui va trouver ça interessant à regarder.

 

De façon plus générale, je vous conseille un site qui regroupe la règlementation de beaucoup de pays : 

 

 

Il faut bien le reconnaitre, pendant un voyage, entre les moments où il est interdit de voler et les moments où le temps nous l'empêche (vent ou pluie), on porte le drone pour rien 90% du temps. Cependant je recommande tout de même cet achat, les images sont vraiment belles! D'ailleurs, en parlant des images, voici un dernier lien, celui de la chaîne youtube sur laquelle je mets mes vidéos de drone complètes sans montage pour donner un aperçu de ce que ça donne en vol ainsi que deux vidéos.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article