Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera

Premier jour de road trip:


Après avoir pris notre petite voiture qui a déjà bien vécue (frein à main défectueux, portière arrière qui ne ferme pas à clef et de nombreuses rayures), nous commençons par faire les courses pour 4 jours. Et nous ne trouvons pas de réchaud pour faire notre tambouille. Il faudra se contenter de prendre des plats qui se mangent froids (poulet entier déjà cuit). 
Nous allons en direction de Jujuy par la route 9, qui est sinueuse et en lacet. Mais le paysage est déjà splendide, et tout est verdoyant, avec de la végétation très dense. 

petite tuture
petite tuture

petite tuture

Sur la route nous faisons de nombreux arrêts dont celui près d'un lac.

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera

C'est après 150 km, que nous arrivons au commencement de la Quebrada, une zone désertique, recouvertes de cactus, formant un canyon déchiré et des monts de toutes les couleurs passant du rouge vif au bleu grisâtre.  Nous nous arrêtons pour la nuit devant ce magnifique paysage, mais impossible de poser la tente. Il y a d'énormes bourrasques de vent. ça sera donc la voiture qui nous servira de lit. 

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus
Foret de Cactus

Foret de Cactus

Deuxième jour de Road trip: 

Nous visitons pour commencer le petit village de Maimara, avec sa belle église et son village authentique. Ce village donne une vue sur "la Paleta del Pintor" (la palette du peintre), et on comprend tout de suite d'où lui vient son nom.

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
palette du peintre
palette du peintre

palette du peintre

Ensuite arrêt à Tilcara, village touristique, donnant accès à de nombreuses balades. Nous faisons un petit tour du côté du marché avec ces artisanats locaux. Nous faisons la rencontre avec notre premier lama d'Amérique latine!

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
il ne nous a même pas craché au visage

il ne nous a même pas craché au visage

Et balade de 4 km pour aller à la Gorge du Diable (oui encore une, mais moins impressionnante que celle d'Iguazu!), qui est une canyon. Et nous sommes quand même à 2890 m d'altitude, on ne dirait pas avec la chaleur. 

Garganta del diablo
Garganta del diablo
Garganta del diablo
Garganta del diablo
Garganta del diablo
Garganta del diablo

Garganta del diablo

Puis on continue vers une cascade naturelle où nous mangerons notre pique-nique les pieds dans l'eau (bien fraiche).

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera
Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera

On continue ensuite la route en voiture vers Huacalera pour arriver au fameux Tropique du Capricorne, une petite pause s'impose!

Road trip Salta: première partie- De Salta à Huacalera

C'est là qu'on fait demi-tour car si on continue la route on arrive en Bolivie. 

A court de culottes propres, une lessive s'imposait, mais comme nous dormons dans la voiture, pas d'eau courante, donc rien de mieux que de faire ça à l'ancienne dans le Rio Grande.

Mais c'est là qu'est la difficulté, c'est que le Rio Grande n'est franchement pas grand, son nom est franchement trompeur, et le fleuve n'est en fait qu'un court filet d'eau avec à peine d'un mètre de large et 20 cm de profondeur. L'eau n'est franchement pas propre, et il y a comme toujours un vent à dépoiler des lamas... 

On se retrouve donc tous les deux les pieds dans l'eau boueuse à faire notre lessive, en essayant de ne pas perdre une chaussette ou une culotte à cause du vent. 

Puis ensuite le meilleur séchage au monde, séchage sur la voiture coincé par les fenetres avec les grosses rafales de vent qui servent de ventilateur.

Petite lessive traditionnelle en plein air
Petite lessive traditionnelle en plein air
Petite lessive traditionnelle en plein air
Petite lessive traditionnelle en plein air

Petite lessive traditionnelle en plein air

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sklaerenn 17/03/2017 06:52

Trop fort le coup de la lessive !

Nick 05/03/2017 14:32

En effet, on comprend le nom « la palette de peintre », ces couleurs et ces formes sont magnifiques. Eh oui, il faut faire avec les moyens du bord : lessive à l’ancienne. Original le sèche-linge !

Océane 05/03/2017 07:58

Ahlala on se qu'on ferait pas pour voir des paysages magnifiques!