Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

El Calafate, sur la route du Perito Moreno

Nous quittons Puerto Madryn à 10h40. Enfin, nous devions...Une fois l'heure du départ passée sans bus en vue, nous allons au bureau l'agence dans la gare où on nous annonce 1h de retard. Le bus arrivera à midi. Direction Rio Gallegos pour un changement de bus pour El Calafate. Heureusement, nous avions 4h d'escale de prévues.

Ce premier trajet doit durer 19h (arrivée prévue à 5h du matin) mais à minuit, on nous annonce un problème technique sur le bus et que nous allons nous arrêter à un garage pour tenter de réparer. Une heure et demie plus tard, on nous annonce qu'ils n'arrivent pas à réparer et que du coup ils vont nous déposer à un terminal de bus au milieu de nul part. Après une demi-heure d'attente à ce terminal, un autre bus arrive pour nous emmener à Rio Gallegos. Juste avant la ville, nous sommes arrêtés pour un contrôle de police et de gendarmerie qui durera près d'une heure! Nous arriverons finalement à Rio Gallegos à 11h soit 2h après le départ de notre deuxième bus. Heureusement, on nous change notre billet gratuitement pour le bus partant 5 minutes plus tard. Encore 4h de trajet et nous arrivons à El Calafate !

 

Temps de trajet : 28h au lieu de 23h.

Coût : 122 € par personne.

 

El Calafate est un petit village avec des maisons rigolotes en triangle. Malheureusement comme c'est touristique, c'est assez cher et finalement nous choisissons le camping Ovejero à 6€ la nuit par personne. Le camping propose une partie restaurant malheureusement assez cher mais vraiment appétissante avec des veaux cuits au feu de bois!

El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate
El Calafate

El Calafate

C'est dans ce camping que nous découvrirons un autre mode de déplacement : le vélo couché (bon ça on connait) mais avec une voile ! Pratique en Patagonie avec les vents 130 km/h même plus besoin de pédaler. 

El Calafate, sur la route du Perito Moreno

Nous finissons notre journée en allant voir les prix des bus pour se rendre au Perito Moreno mais bizarrement, tous sont au même prix astronomique de 25€ par personne pour 160 kms aller et retour... Et pour louer une voiture c'est rentable à partir de 3 personnes... 

C'est donc en bus que nous partons le lendemain. Les tickets de l'entrée du parc sont vendus directement dans le bus et coûtaient 20€ lorsqu'on y est allé (ils sont passés à 30€ le 1/03/2017 soit quelques jours après).

Lorsqu'on arrive en bus on a le choix entre faire le chemin à pied vers le glacier et admirer le lac devant, ou prendre une navette gratuite qui amène directement en haut des passerelles juste devant le glacier. Nous choisissons de faire l'aller en navette et de revenir par le sentier et ce sera le bon choix car il y a un dénivelé assez important sur ce sentier et on était content de le descendre et non de le monter.

 

Nous arrivons donc directement face à cette immense volume de glace, qui se jette dans le lac.

El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno

Le glacier Perito Moreno est un glacier de 5 km de LARGE et 30 km de long et fait jusqu'à 70 m de haut sur le front (et maximum 700 m d'épaisseur sur son parcours!). On ne se rend pas compte de l'immensité sans le voir en vrai... Il occupe notre champs de vision complet.

 

À peine arrivés, nous avons la chance de voir un pan entier de glace s'effondrer dans la mer en faisant un bruit impressionnant. Mais encore plus impressionnant fût la vague qui en résultât. Une fois le phénomène passé, une auréole de glace se forme autour de la zone de chute.

El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno

Le bruit du glacier, on s'y attendait car tout le monde en parle, et effectivement la glace se fracasse régulièrement lors de l'avancée du glacier (près de 2 m par jour, soit 700 m par an) mais ce qui nous a le plus impressionné, c'est les formes que peut prendre la glace, en pointes dans toutes les directions, formant des grottes parfois. On entends sans cesse les grincements impressionnants du glacier.

El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno

Nous passerons toute la journée à circuler sur les passerelles (environ 4 km) mais surtout à guetter des chutes de glace pour pouvoir les filmer!

Les couleurs du glacier passent d'un beau bleu profond à un blanc éblouissant. On voit tout de suite qu'on est près d'un glacier vu le vent et la froideur qu'il y fait à côté.

Comme le glacier avance relativement vite (2 m par jour) dans le lac Argentino, il bouche régulièrement le bras Rico, divisant le lac en deux, formant un barrage naturel. La différence de niveau entre ces deux lacs peut alors attendre jusqu'à 30m. La pression de l'eau fait cédé périodiquement le glacier (tous les un an à dix ans) en une véritable explosion de glace. Lorsqu'on y était l'eau circulait entre les deux parties mais on voyait bien la différence de couleurs du lac et du Rico, celui-ci étant presque bouché par le glacier.

El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno
El Calafate, sur la route du Perito Moreno

Ensuite, retour à El Calafate pour seconde nuit de camping avant notre dernière étape en Argentine : El Chalten.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nick 07/03/2017 15:39

Eh oui, j'avais bien noté que c’était 2m par jour, je me suis trompée dans l'écriture du message. C'est bien de rectifier.

Nick 07/03/2017 11:30

Pas mal comme moyen de locomotion, les vélos « couchés » à voile. Vraiment impressionnant les vues sur le glacier, le voir en vrai, avec le bruit des craquements et de la chute des blocs de glace, ça doit être inoubliable. Il avance 2 mètres par an, c’est énorme.

Camille 07/03/2017 12:21

Non il avance 2 m par JOUR, oui c'est énorme c'est pour ça qu'il touche le bord du lac

Océane 07/03/2017 08:47

Vraiment surprenant et impressionnant!