Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Les bus argentins

Nous sommes dans l'obligation de faire un article spécialement pour les bus argentins vu le nombre impressionnant de temps que nous avons passé dedans: 142,6 h soit presque 6 jours entiers. Ça fait presque partie de la culture argentine.

Les bus argentins

Le bus est le moyen de transport incontournable en Argentine, car déjà ce pays est IMMENSE, et que c'est pratiquement le seul moyen de locomotion, les trains étant inexistants et hors de prix.

Par contre les bus ne sont pas donnés (rien à voir avec le budget de l'Asie) MAIS par contre ils sont luxueux, rapides et confortables (Rien à voir avec l'Asie). 

Ils font en moyenne du 90-100 km/h sur des routes bien droites bien goudronnées. Ils font de brefs arrêts dans les principales villes pour prendre ou laisser des personnes. Et au final nous aurons parcourus 8856 kms  (soit plus du double de ce qu'on a parcouru en Mongolie le pays d'Asis où nous avons parcouru le plus de kms) en bus avec une moyenne de 62 km/h.

Ils sont sur deux étages, le premier étage étant souvent reservé aux sieges camas et camas deluxes, plus chers mais plus confortables, qui s'inclinent de 160° à 180° au max et sont large (3 fauteuils sur la largeur). Le second étage est pour les semi-camas qui s'inclinent de 130° (4 fauteuils sur la largeur).

 

Les bus argentins

Ils peuvent même servir le champagne pour les camas deluxes.

Et sinon il y a en général un service comme dans les avions, c'est à dire qu'on te sert un petit plateau repas, et quand on dit petit, parfois c'était juste un paquet de chips et un gâteau pour le repas de midi. Le petit dej en général c'était un gâteau sucré avec du café ou du thé, le soir il y avait souvent un plat chaud, avec un petit sandwich ou une petite salade, dessert et jus de fruit. Et on n'avait aussi le droit à un goûter à 18h, mais du coup le diner a souvent été servi vers 23h. il faut savoir que les argentins mangent très très tard, et souvent nous nous sommes demandé s'il y avait bien un diner de compris tellement c'était tard. Ils atteignent les lumières, le film vers minuit.

plateau repas
plateau repas
plateau repas
plateau repas

plateau repas

Niveau confort, les sièges sont bien larges et on peut allonger ses jambes devant. On a eu le droit à on ne sais combien de films anglais sous-titrés espagnol (révisions des classiques comme Troye, Gladiator...). Au moins ça occupe le temps. Pas de wifi par contre et on a eu seulement une fois l'électricité.

Les bus argentins
Les bus argentins
Les bus argentins
Les bus argentins
Les bus argentins
Les bus argentins

Nous avons pu participer dans l'un des bus Andesmar, à un Bingo... et tout ça en espagnol. On s'est tout de suite pris au jeu, surtout que la récompense était une bouteille de vin de Mendoza. Petite dictée de nombre pour nous faire réviser l'espagnol. Et on était à un chiffre de gagner!!!

Bingo
Bingo
Bingo

Bingo

Il y a eu très peu de retard, en général on arrivait à plus ou moins 30 minutes de l'heure indiquée, sauf une fois où le bus a eu un problème technique (pourtant il roulait très bien), on a du changer de bus et on a eu 5 h de retard. 

Les bagages sont mis en soute et étiquetés, pas de problème de perte de bagages. Petite particularité argentine, il faut (même si on ne l'a fait qu'une fois) donner un pourboire au gars qui range les sacs dans la soute. Et ils tiennent vraiment à ce pourboire car, la seule fois où on en a donné un, c'était presque du racket, le gars refusait de nous donner les tickets des bagages sans pourboire !

Les longs trajets partent en général le soir pour éviter de perdre une journée et en plus d'économiser une nuit d'hôtel. C'est pourquoi nous avons dormi 7 nuits dans le bus. 

On n'a réservé une seule fois en ligne et nous avons dû payer une taxe supplémentaire sur le site, et l'impression des tickets (3 euros car fait à la gare). Nous recommandons plutot de payer directement à la gare routière car les agences proposent parfois des réductions si on payent en espèce, mais il peut être intéressant quand même de comparer les prix des différentes agences sur internet et même d'avoir des réductions si vous les prenez une semaine en avance (Promo à Salta de 50%). 

Les principaux sites sont : www.plataforma10.com, www.busbud.com, www.omnilineas.com

Quelques exemples de prix par personne: février 2017

Trajet Buenos Aires- Iguazu: 92,85 €

Trajet Iguazu- Salta:  95,84 €

Trajet Bariloche- Puerto Madryn: 70,40 €

Trajet Salta- Bariloche: 140,42 € (2 bus)

Trajet El Calafate- El Chalten: 26,72 €

Trajet Puerto Madryn- El Calafate: 122,61 €

Les bus de Ville: 

Petit point sur les bus de ville. Ils ne fonctionnent qu'avec la carte SUBE, (25 pesos la carte), vous pouvez la récupérer aux aéroports internationaux par exemple. Elle est obligatoire pour prendre le bus (impossible de prendre des tickets) mais est utilisable pour plusieurs personnes et dans différentes villes. Elle se recharge par contre non pas l'arrêt de bus mais dans des tabacs parfois difficiles à trouver. 

Les bus argentins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Océane 07/03/2017 08:53

Ah les bus!