Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Pisiga, le passage de la frontière du Chili vers la Bolivie

Depuis Iquique, il est très facile de passer la frontière avec le Pérou ou la Bolivie. Pour le Pérou, il faut prendre un bus pour Arica à la frontière. Toutes les agences de bus de la gare routière proposent cette destination. Pour la Bolivie, il faut se rendre à l'angle de la rue Esmeralda et de la rue Juan Martinez. C'est à cet angle que se trouve toutes les agences de bus en direction de Oruro ou La Paz. Les prix sont tous identiques (Oruro : 6€ en semi cama ou 10€ en cama) mais chaque agence à une heure de départ différente. 

Nous partons à 10h pour Oruro. Enfin le bus arrive à 10h, nous ne partons qu'à 10h40. La première partie du trajet jusqu'à la frontière est une route de montagne tournant énormément, il faut avoir l'estomac bien accroché.

Ensuite le passage de frontière. Tout le monde descend du bus, on récupère nos bagages en soute (ils étaient restés en soute pour les traversés de frontière Chili - Argentine). On se fait tamponner nos passeports pour la sortie du Chili puis dans le même bâtiment, on se fait tamponner pour l'entrée en Bolivie (pas de no man's land). Enfin, avant de sortir, il y a un contrôle des bagages (contrôle manuel sans rayons). Pour les Chiliens, les bagages sont ouverts, pour nous, avec nos belles têtes de touristes, on aura simplement le droit à la question "des fruits? Des légumes ? Non, passez". En 10min le tour est joué. Le bus est ensuite contrôlé ce qui nous laisse du temps pour aller changer nos pesos chiliens contre des boliviens à un des très nombreux bureau de change de cette frontière.

La deuxième partie du trajet se fera elle aussi sans encombre jusqu'à Oruro. Nous arrivons à 17h heure locale (nous découvrons à ce moment là qu'il y a un décalage horaire entre le Chili et la Bolivie). 

Premier choc en arrivant en Bolivie : les femmes qui sont habillées avec des tenues traditionnelles, chapeau, grande et surtout large jupe.

Deuxième choc spécifique aux gares routières, tous les vendeurs de tickets de bus crient leur destination en permanence.

Troisième changement, les prix. Les restaurants et les bus sont très abordables ! On se dit que notre premier repas sera donc un repas typique : hamburger frites ! Accompagné d'un salsa papas, une portion de frites avec une saucisse coupée dans la longueur et frite.

Pisiga, le passage de la frontière du Chili vers la Bolivie
Pisiga, le passage de la frontière du Chili vers la Bolivie
Pisiga, le passage de la frontière du Chili vers la Bolivie
Pisiga, le passage de la frontière du Chili vers la Bolivie
Pisiga, le passage de la frontière du Chili vers la Bolivie

Nous prenons directement un billet pour notre première destination en Bolivie : Uyuni (3,5€ par personne), départ 20h30 avec 1/2h de retard, arrivée 1h du matin mais on nous autorise à finir notre nuit dans le bus.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Océane 06/04/2017 18:07

Vous me donnez faim!!! Ca promet d'être encore un super pays! Hâte de vois vos prochains articles! ENJOY