Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Premiers pas au Chili

Le voyage continue, on change de pays mais toujours en Patagonie. 

Nous partons de El Chalten à 21h pour nous rendre à Los Antiguos, la première ville frontalière avec le Chili en allant vers le nord (66€ par personne). Il n'y a pas de bus direct pour le Chili mais l'agence de bus nous assure qu'on trouvera ce qu'il faut à destination. 

Nous arrivons au terminal de bus de Los Antiguos à 7h du matin. Et la, surprise, toutes les agences sont fermées et n'ouvrent que vers 9h30-10h. Et surtout, aucune d'elle n'affiche Chile Chico (ville chilienne de l'autre côté de la frontière) sur ses destinations. 

Vers 8h, un gars vient nous dire de ne pas attendre l'ouverture des agences, qu'aucune d'elles ne proposent de bus pour faire les 10 km qui nous séparent de Chile Chico. Mais lui par contre, nous proposent de faire la moitié du trajet pour 3€ par personne. On discute tous les deux et le temps de se décider, le fameux gars est déjà parti...

Nous décidons donc de traverser la frontière à pied tout en tentant de faire du stop. Mais surprise, après une centaine de mètres, une voiture s'arrête et nous propose de nous emmener à Chile Chico !

 

 

Nous voilà donc à la frontière. Première étape : sortir de l'Argentine. Un tampon et hop c'est parti. Deuxième étape un kilomètre plus loin, entrer au Chili. Un papier à remplir, un tampon, un scan des bagages sans que personne ne regarde l'écran et hop nous sommes au Chili. Le tout en moins de 15min... 

Nous voilà à Chile Chico où nous souhaitons récompenser nos deux gentilles argentines qui nous ont pris en stop en leur offrant nos quelques pesos restants mais qui refuseront. Nous les remercions et partons à la recherche d'un bus pour notre première étape au Chili : Puerto Rio Tranquilo. Nous allons à l'office du tourisme auquel on nous apprend que le bus que nous voulions prendre (12,5€) n'existe plus mais qu'à la place, un mini bus fait la route tous les jours pour seulement 29€ par personne... Et qu'il part dans 15 min.

La course commence, en 15min, nous devons trouver l'agence, changer nos pesos argentins et surtout retirer des pesos chiliens puisqu'il n'y a pas de distributeur à Puerto Rio Tranquilo !

Tout se passe bien, le chauffeur nous offre même un bout de gâteau avant de commencer le trajet. 150km de route caillouteuse et 4h de trajet nous séparent de notre destination. Mais en chemin, nous pourrons admirer le paysage, les lacs aux eaux turquoises ainsi qu'une mine d'or.

La route de terre

La route de terre

Premiers pas au Chili
Premiers pas au Chili
Premiers pas au Chili
Premiers pas au Chili
Premiers pas au Chili
Premiers pas au Chili

Après 2h de route secoués dans tous les sens, les ennuis commencent : la route est barrée car il y a eut un éboulement. On devra attendre 6h le temps qu'une pelleteuse arrive et débloque la route. Quand enfin nous repartons, nous passons devant une partie des éboulements qui en effet bloquait on ne peut mieux le passage. 

Nous arriverons finalement à Puerto Rio Tranquilo à 21h pour entamer la tournée des hôtels. Seulement le problème c'est qu'à cette heure là, tout est plein. Un habitant nous proposera finalement de poser notre tente dans son jardin pour 3€ par personne. La nuit sera horrible avec un vent impressionnant qui arrachera la toile de la tente pas moins de 4 fois...

 

 

Notre première impression du Chili... Les paysages ressemblent fortement à ceux de l'Argentine mais tout semble beaucoup plus compliqué. En effet, en Argentine, il y a de superbes routes, des bus chers mais dont le service est presque irréprochable tandis qu'ici, la seule route de Patagonie n'est pas goudronnée et il n'y a pas de filets le long des parois rocheuses pour retenir les éboulements. Et c'est bien la première fois qu'on arrive dans une ville et qu'aucun hôtel n'ait de place... et la seule fois aussi où il n'y a aucun bus pour passer la frontière. Concernant la population, ils ont l'air vraiment gentils mais ils parlent un patois pas franchement facile à comprendre déjà qu'on galère avec l'espagnol.

Bloqués sur la routeBloqués sur la route

Bloqués sur la route

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Océane 08/03/2017 20:09

C'est parti pour un nouveau pays!!! En route!!