Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Salar d'Uyuni

Ahh Uyuni, surement l'endroit le plus connu de Bolivie.

Avant notre arrivée on avait entendu du bien mais aussi du mal sur ce fameux désert de sel.

La ville d'Uyuni est très touristique et ce n'est pas forcement un avantage.

On est donc quand même situé à 3650 m d'altitude (vive la Bolivie), le salar d'Uyuni est donc le désert de sel le plus grand au monde avec 10 582 km². Il y a de 2 à 120 m de profondeur de sel par endroit!!! C'est juste hallucinant!! il y a donc du sel mais pas que, il y a aussi la plus grosse réserve de lithium exploitable de la planète. 

 

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Pour se déplacer dans le salar, pas question de partir en indépendant, déjà dur de se retrouver dans cette immensité de blanc et le sel c'est un peu corrosif pour les voitures.

C'est donc par tour que nous décidons d'y aller. Uyuni étant très touristique, il y a le choix dans les agences. Elles proposent toutes le même tour de 3 jours: premier jour au salar, puis les deux derniers jours dans le sud lipez pour voir flamants roses, lacs et geysers. Bon programme en l'occurrence. 

Arrivés à 1h40 à Uyuni, on finit notre nuit et à 7h c'est parti pour la recherche d'excursions. On se fait direct aborder par une bolivienne qui nous proposent 650 BOB (87 €) avec 3 nuits comprises. Après avoir fait le tour des agences, on choisit Coques tour pour 650 BOB pour l'excursion de 3 jours/ 2 nuits avec une nuit en plus à Uyuni car on ne partira que en excursion le lendemain.

On n'avait choisit cette agence car elle nous proposait la nuit juste au sud du salar contrairement aux autres agences qui nous faisaient rentrer à Uyuni la première nuit. 

Le lendemain matin, après un bon petit dejeuner de crackers (berck), nous sommes prêts pour notre aventure dans le désert. Mais à 10h45, la première d'une longue succession de mauvaises nouvelles arrive. On apprends qu'on ne pourra pas dormir au sud du salar, et qu'on doit revenir à Uyuni pour la nuit, et qu'en plus nous sommes 7 dans la voiture alors qu'on nous avait dit qu'on serait au max 6. 

Nous faisons donc la connaissance de notre petite troupe pour la journée: 3 chiliens, 1 colombien, et un français. 

Notre journée commence par le cimetière de train qui est un parc d'attractions à ciel ouvert. On peut monter sur les trains et s'amuser à faire chauffeur le temps de quelques instants. 

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Tous les trains sont rouillés, et c'est acrobatique de monter dessus, mais apparemment tout le monde cache au fond de lui un grand enfant. 

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Visite ensuite d'un petit marché de souvenirs: pulls, ponchos, lamas, nappes, chapeaux, ...

tout un monde de couleurs amérindiennes. On verra aussi le musée du sel, qui ne présente en fait que quelques statues de sel (payantes à photographier). Bienvenue dans le monde touristique du salar.

marché
marché

marché

statues de sel
statues de sel

statues de sel

Après ça, c'est direction le salar et ces immenses plaines de sel blanches. Par contre mauvaise période pour le visiter car il y a une fine couche d'eau sur une grande partie. 

Après à peine 20 minutes de conduite, à une allure modérée, un bruit très suspect d'air arrive à nos oreilles... Et oui c'est bien un pneu crevé. 

Le conducteur était justement en train de nous dire qu'il n'allait pas vite et qu'il connaissait les meilleurs chemins pour garder son 4x4 en état le plus longtemps possible. 

Mais apparemment il a oublié d'apporter une roue de secours!!! WHAT! 

Après une trentaine de minutes d'attente et un vol de drone, un autre 4x'4 nous amène une roue de secours (qui s'avèrera pire que la roue crevée, complètement lisse). 

On se demande ce qu'on fout ici et ça en devient risible, heureusement le groupe est sympathique, et nous voilà reparti pour de nouvelles aventures.

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Après une petite heure de route, on arrive devant la statue de sel du Dakar. 

Oui nous aussi on a été un peu surpris de savoir qu'il y a eu une étape du Dakar dans le désert de sel. 

 

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Et là une floppée de drapeaux et bien évidemment un DRAPEAU BRETON!!

Oui car les bretons sont partout même dans le salar d'Uyuni, mais par contre pas de trace du drapeau français qui a été emporté par le vent. 

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Nous mangeons ensuite dans l'hotel de sel, qui est fabriqué exclusivement de sel.

Petit repas sur table et siège de sel.

Hotel de sel
Hotel de sel
Hotel de sel
Hotel de sel
Hotel de sel
Hotel de sel
Hotel de sel

Hotel de sel

Nous resterons un peu plus d'une heure à nous amuser à faire des photos complètement connes!!

Et oui nous nous sommes fait attaqué par Godzilla dans le salar... et aussi par un boîte de Pringles!

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Le fait qu'il y ai un peu d'eau ne sera pas une mauvaise chose: très bel effet miroir.

Par contre le sel ça tache surtout quand il y a pleins d'eau salée et qu'on ne fait que de sauter, toucher le sol. On a juste des énormes traces blanches partout.

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni

Retour au sec pour refaire encore quelques photos amusantes. On profite vraiment, le chauffeur faisant office de photographe, il nous indique quoi faire: Photos et films en groupe.

un bon coup de pied au derrière ^^

un bon coup de pied au derrière ^^

Vite, fuyons!!!
Vite, fuyons!!!

Vite, fuyons!!!

On va se faire bouffer!
On va se faire bouffer!

On va se faire bouffer!

et là va savoir pourquoi on est content

et là va savoir pourquoi on est content

Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure
Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure

Petite série de photos avec notre copain denver le dinosaure

Salar d'Uyuni

On est fan de bière!

Après une bonne heure de séance photo, on bouge à un autre point de vue. Des bulles apparaissent dans les trous assez profonds du salar. Et on admira le magnifique coucher de soleil sur la blancheur miroitante de ce somptueux désert de sel.

Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
Salar d'Uyuni
KAMEYAMEYA!!!!!!

KAMEYAMEYA!!!!!!

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Océane 24/04/2017 09:03

Très salée cette visite! Mis à part les quelques mésaventures, c'est hyper surprenant ce paysage! Et on se demande si des personnes y habitent vraiment! Vos photos sont marrantes et magnifiques certaines avec l'effet miroir de l'eau! Le coucher de soleil sympa! ENJOY

Nick 12/04/2017 18:03

Pas mal les trucages ! Comment avez-vous fait ?

Nick 12/04/2017 17:59

Le Salar d’Uyuni , jusqu’à 120 m d’épaisseur, ça en fait des kg de sel ! La présence de lithium , métal essentiel pour les batteries de portables, d’ordis et autres, et son industrialisation à Lipi ne vont-elles pas détruire ce merveilleux site ? Espérons qu’Evo Morales le président, aura à cœur de favoriser une exploitation raisonnable de ces richesses et d’en faire bénéficier le peuple.
*************************
Le trek est difficile mais la troupe est sympathique. Alors les gosses, on se prend pour des cascadeurs sur des trains rouillés et multicolores.
Pas de bol, le 4 x 4 crève et n’a pas de roue de secours !
Sublimes les photos de la fin avec les reflets dans le sol de sel mouillé ... Et les couchers de soleil sont extraordinaires. Ce trek doit être malgré tout un merveilleux souvenir pour vous.