Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Bilan: Chili

Petit résumé de nos 20 jours au Chili, même univers que l'Argentine, avec de nombreux paysages et un cadre de vie assez riche. On passe d'une Patagonie bien fraiche et verdoyante au sud du Chili à un désert d'Atacama aride et chaud au Nord du pays.  

Bilan: Chili

Culture :

la culture a peu de différence avec celle de l'Argentine. On a pu remarquer les gauchos dans les coins reculés de la Patagonie, très peu de chiliens y vivent. Mais cette fois ci, on a pu faire de grandes villes comme Santiago et Valparaiso qui sont deux villes très intéressantes pour la culture, notamment grâce à leur musée d'art et d'histoire. On a découvert un Chili marqué par sa dictature (de 1973 à 1990 sous le général Pinochet) mais qui s'en est très bien remis économiquement. Les chiliens ont un cadre de vie assez riche, le cout de la vie étant assez cher. Le pays vit surtout grâce à ces mines de cuivre (50% du PIB). L'architecture et l'art sont très intéressants.

On a pu découvrir aussi la vie des mineurs dans les années 1850 dans les villes fantômes de Humberstone et Santa Laura, près de Iquique, au Nord du Chili.  

Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili

Paysages :

Encore de beaux paysages, un poil moins fantastiques que l'Argentine, mais tout aussi divers.

La Patagonie nous a fait frissonner de froid et de plaisir. On a eu l'expérience inoubliable de marcher sur un glacier, et de se balader près de lacs bleus cristallins. Par contre les infrastructures ne correspondaient pas à la quantité de touristes sur place : peu de bus, peu de ferry, peu d'hôtel (comme à Puerto Rio Tranquilo où nous avons du dormir dans un jardin car tout était complet).

C'est pourquoi nous avons moins apprécier la Patagonie chilienne. Le bon plan est de venir avec son vélo ou sa voiture pour être totalement libre de ses mouvements.

Le nord du pays est quant à lui aride et désertique. Le désert d'Atacama nous a fait voir des paysages d'un autre monde avec la vallée de la lune, son désert de sel, ses pierres rouges, ses geysers, ses volcans au sommet enneigés et ses lacs. Quelques animaux en plus que nous ne connaissions pas : Vigogne (autre lama sauvage), renard du désert, lapin croisé chinchilla...

On a pu aussi ressentir les effets de l'altitude. On passe très vite et sans s'en apercevoir de 2000 m à 4500 m d'altitude et ça pique un peu les oreilles, la tête. On a pu passer de 40° à l'ombre dans la vallée de la lune à -10° aux geysers d'El Tatio en une journée.  

Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili

Sécurité :

Nous avons oublié de parler de la sécurité en Argentine, mais à partir de notre premier jour en Argentine on a ressenti des les premiers instants l'insécurité, surtout à cause des témoignages d'autres touristes s'étant fait volé. Ici contrairement à l'Asie c'est monnaie courante, et il faut toujours avoir un œil (et une main) sur ses sacs. Il ne faut jamais laisser un sac sans surveillance, même pas une minute. En Asie c'est très mal vu de voler, alors on n'avait aucun souci à laisser nos sacs parfois sans trop de vigilance (même si ce n'est pas vraiment notre style).

Au Chili par contre, on a encore plus senti cette insécurité, pas forcement dans la rue, mais surtout à cause des chiliens eux même qui nous mettaient en garde contre le vol. On a eu l'occasion à l'hotel, dans la rue, dans la gare que des chiliens nous disent qu'il fallait faire très attention, que cette rue n'était pas sure, qu'il ne fallait pas sortir à des heures tardives, qu'il ne fallait pas laisser nos sacs, et qu'on ne devait pas porter notre appareil photo au cou... Naturellement avec tous les témoignages qu'on avait déjà entendu dans les hotels, avec pas loin d'un touriste sur deux qui se faisait voler, le plus souvent par des pickpockets, on étaient encore plus vigilants que d'habitude.

Nos objets de valeur nous les mettions soit dans des casiers fermés à clefs, soit sur nous. On a du donc souvent porter le drone et l'ordinateur portable avec nous. Mais finalement, aucun problème à déplorer de notre coté, hormis un yaourt dans un hôtel (à priori un enfant de 6 ans, on lui pardonne!!!), donc tout continue à merveille.


 

Bilan: ChiliBilan: Chili

Nourriture :

Encore peu de différence avec l'Argentine, quelques plats typiques comme l'italiano completo (hot dog avec tomate et purée d'avocat), la boisson "Mote con huesillo" qui est servi un peu partout dans le pays, et pas mal de plats de riz au poulet, lama et porc, des sauces au Chili et à la tomate comme le Pebre, et des omelettes de quinoa. On a aussi pas mal fait notre petite popote à nous dans les hôtels, et même des crêpes à Coyhaique!!! Ah la nourriture bretonne nous manque parfois. 

Bilan: Chili
Bilan: Chili
Bilan: Chili

Place de la femme:

La place de la femme au Chili (et en Argentine, car les deux pays sont assez semblables) est assez mitigée. La femme ici est surtout vu en tant que mère, et est plus ou moins sacrée: c'est la mama intouchable. Le pays reste néanmoins très machiste, la femme devant rester plus ou moins à la maison, s'occuper des enfants et des tâches ménagères. 

L'Argentine et le Chili ont par contre eu des femmes présidentes et ont quand même un pourcentage assez élevé de femmes en politique (ce qui n'est pas le cas en France). Michelle Bachelet a été réélue en 2013 au Chili.  

L'IVG est cependant toujours interdite, comme dans la plupart des pays d'Amérique du sud et centrale.

Bilan: Chili

Transports :

Le Chili a un réseau de bus confortable et efficace dans le nord du pays sauf en Patagonie. Le pays étant tout en longueur, le parcours est tout tracé, soit du nord vers le sud, soit du sud vers le nord. Nous regrettons de ne pas avoir fait l'ile Chiloé qui paraissait intéressante à voir, mais pas moyen de prendre le ferry avant une semaine. Nous avons du même passer par l'Argentine car le sud du Chili ne présente que très peu de routes. La route australe est connue pour être laborieuse et isolée.  

Bilan: Chili
Bilan: Chili

Budget détaillé pour le Chili:

Bilan: Chili

Nous avons donc dépensé 33,67 euros par personne par jour au Chili pendant ces 20 jours.

C'est moins que notre budget prévu de 35 euros, mais nous avons passé quand même 5 jours à Coyhaique à ne rien faire car coincés par les transports non existants. Les transports sont donc bien moins cher qu'en Argentine mais par contre les hôtels sont plus cher, souvent aux alentours de 15 euros le lit en dortoir. Nous avons pas mal dépensé pour les excursions notamment à Puerto Rio Tranquillo pour le glacier et au désert d'Atacama. Heureusement les villes comme Santiago et Valparaiso ont baissé le budget avec des musées et visites relativement bon marché.

Le budget au Chili est donc bien plus équilibré qu'en Argentine, mais nous avons fait aussi beaucoup moins de kms et beaucoup moins de choses.  

 

Note à part: Tous les distributeurs ont une commission plus ou moins élévée (entre 6 et 8 € par retrait), et on ne peut pas retirer plus de 200 € sauf dans la banco Estado où on pouvait retirer autant qu'on voulait. 

Exemples de prix au Chili:

Prix du repas le moins cher: 1,05 € pour un italiano completo (hot dog tomate avocat) avec une petite boisson à Santiago

Prix du repas le plus cher: Pizzas, empenadas pour 2 €

Prix du bus Coyhaique- Santiago: 76 €

Prix du bus Santiago- Valparaiso: 3,7 €

Prix d'une nuit en chambre double à Valparaiso: 10,5 € 

Prix d'une nuit en dortoir à San Pedro d'atacama: 12 €

Prix d'une nuit à Puerto Rio tranquillo en dortoir: 14 €

Prix d'une nuit en camping à Puerto Rio tranquillo: 5,3 €

Prix de l'entrée aux Geysers El tatio: 13,3 €

Prix de l'entrée à Humberstone: 2,7 €

Prix de l'entrée à la vallée de la lune: 2,7 €

Prix de l'excursion à la journée sur le glacier Exploradores: 86 €

Prix de l'excursion pour les Piedras Rojas: 47 €

Prix de la location de VTT à san pedro d'Atacama pour 6h: 4 €

Prix du bus à Valparaiso: 35 cts

Prix du funiculaire à Valparaiso: 15 cts

Prix d'un avocat: 1 €

QUELQUES CHIFFRES EN VRAC:

Nombres de kms parcourus en bus/ vélo/ à pied: 5515/ 50 /100

96 h de bus, Moyenne de 58 km/h 

Nombres de nuits passées dans le bus/ sur un banc après le bus/ camping/ dehors dans la rue /dortoir/ chambre double : 3,5/ 0 ,5/ 1/ 1/ 7/ 7

transports utilisés : Bus/ stop/ bateau/ mini bus/ vélo/ funiculaires

Nombres de lamas vus : 122

Passage d'un température de plus de 40° à -10° en moins d'une journée

Transports utilisés: bus/ VTT/ Funiculaire/ bateau
 

 

 

 

Pire souvenir de Camille : Le retour de la vallée de la Lune (insolation et mal de dos-main à cause du VTT)

Pire souvenir de Thomas : les quinze premières heures à Coyhaique ce qui veut dire se retrouver à dormir dans la rue à Coyhaique et ne pas pouvoir partir de ce bled ensuite avant 5 

Meilleur souvenir de Camille : la marche sur le glacier Exploradores

Meilleur souvenir de Thomas : Valparaiso malgré les montées, les tags étaient vraiment impressionnants

Moments forts et expériences inoubliables au Chili :

Contempler plusieurs centaines de tags à Valparaiso

Se retrouver à 4600 m d'altitude dans le plus haut champ de geyser au monde

Visiter le musée d'art pré colombiens et celui de la mémoire et des droits de l'homme à Santiago

Se retrouver sans électricité à contempler les énormes éclairs à San pedro d'Atacama

Voir deux tornades : une en revenant de la vallée de la lune et une aux geysers El Tatio

Toucher un lama

Marcher sur le glacier Exploradores chaussé de crampons

Se retrouver dans un paysage d'un autre monde dans la vallée de la Lune

Dormir dans la rue entre deux arbres à Coyhaique

Faire du stop pendant presque 2 h dans le froid à Puerto Rio Tranquillo et n'avoir eu qu'une voiture à s'arrêter

Arpenter les rues désertes de la ville fantôme de Humberstone

Admirer le lac lagunas calientes entouré des pierres rouges dans le désert d'Atacama

Voir un nuage de fumée recouvrir la moitié de la ville de Valparaiso à cause d'un incendie

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Océane 24/04/2017 08:53

J'ai prus du retard! Expérience très positive... encore des choses vues inoubliables!