Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Bilan: Equateur

Retour sur nos 20 jours passés en Equateur, pays situé au milieu de la terre, peu visité par les touristes, mais très agréable pour ces paysages et sa population accueillante. En effet, c'est surement le premier pays que l'on fait où tous les hôtels prennent le temps de discuter spontanément avec nous, savoir ce que l'on a fait avant, où on va,...

Bilan: EquateurBilan: Equateur

Culture :

L'équateur possède le mélange entre culture andine et occidentale. Il y a 3 grandes régions en Equateur : la côte, la sierra (avec la cordillières des andes et de nombreux volcans au centre du pays) et l'oriente : la partie amazonienne peu peuplée. Mais la partie oriente possède de nombreuses ethnies différentes parlant de nombreux dialectes (plus de 100) et ayant chacun sa culture. On a pu entrapercevoir la culture « amazonienne » à Tena lors de notre excursion en jungle amazonienne où la population était indépendante grâce aux ressources de la forêt. Il y a une grande différence de mode de vie avec l'importance des plantes et la culture chamanique. Ça nous a appris beaucoup de choses sur les plantes et leur façon de vivre: vivre simplement, avec ce que nous donne la nature. 

La langue Quechua est fortement présente dans cette région.   

Sinon il y a de belles villes de style coloniales et de très belles églises notamment à Cuenca, Quito, Latacunga. Niveau habits traditionnels c'est moins présent qu'en Bolivie et au Pérou mais on retrouve un peu partout le célèbre chapeau Panama, et des femmes habillés en blanc avec quelques jolies couleurs (Otavalo).

Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur

Paysages :

L'équateur est bien connu pour ses volcans et sa jungle, mais nous n'avons pu expérimenter la grimpette sur les volcans, faute d'argent et de motivation (l'ascension du Cotopaxi coûte au minimum 120 $ par personne), de plus le fait d'avoir changer un nombre impressionnant de fois d'altitude nous a un peu démotivé pour se retrouver à une hauteur de 5897 m (mal de tête quand tu nous prends). On n'a quand même pu se retrouver à faire du kayak dans le lac de cratère du volcan Quilotoa à 4000m. Mais l'équateur offre donc une belle diversité de paysages, même si globalement c'est un pays extrêmement verdoyante et humide. Même sur la côte nous avons été très surpris de voir des plages à 50 m d'une foret très verte et sauvage. On n'avait plus l'habitude d'une côte très aride (Chili, Pérou).

L'ile de la Plata possède de fabuleux animaux : fous à pattes bleus, frégates, tortues de mer, poissons très colorés, nazca, lézard multicolores... ce n'est pas pour rien qu'on l'appelle le Galapagos des pauvres, c'est un immanquable des amoureux de la nature. La ville de Mindo est aussi incroyable car il y a surement autant de papillons ou colibris que de pigeons à Paris.

Pour ce qui est des activités de plein air, on n'a pas été déçu : canyoning, rafting, tyroliennes au dessus de la canopée, snorkeling (masque et tuba), balançoire dans le vide, cheval, kayak...

Les villes très connues pour ça sont : Banos, Tena, Mindo.  

Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur

Météo :

ça faisait déjà depuis quelques mois, depuis la Bolivie qu'on avait pas mal de pluie, mais alors là pour le coup en équateur on n'a pas été gaté du tout. Sur les 20 jours en Equateur, il n'y a que 3 jours sans pluie. Et lorsqu'il y avait de la pluie c'était des trombes d'eau, en une minute on était complètement trempés, la mousson en Asie n'est rien comparé aux averses de l'équateur. Et surtout ça dure des heures !

C'est du au phénomène El nino cotier. Il y a eu de graves inondations du Pérou à la Colombie au mois de mars et février, avec des morts et des villages entiers détruits. Heureusement on est passé après le déluge. Mais en Equateur nous avons pu être témoin d'une petit glissement de terrain sur la route de Quilotoa à Latacunga, et c'est déjà largement impressionnant.

Par contre on s'attendait à ce qu'il fasse une chaleur insoutenable et en fait il y a juste à Puerto lopez (sur la cote) ou il faisait 26°-28°.  

Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur

Transport :

Le pays est très petit par rapport à tous les autres pays d'Amérique du sud mais les réseaux de transport ne sont pas très bien agencés. On doit souvent retourner à Quito pour aller dans d'autres villes. Nous avons trouvé très peu d'informations dans les guides ou sur internet (trajet latacunga-puerto lopez). Et la ville de Quito est juste une horreur niveau circulation et bus. Il y a au moins 7 gares routières qui ne sont bien sur pas dans le centre et comme la ville fait 50 km de longueur, elles sont toutes éparpillées. Les principales gare routières sont celles de Quitumbe (destination du sud) à 10 km du centre historique et la gare routière Ofélia (pour Mindo) à 12 km du centre. Et chaque destination à sa propre gare routière, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué. C'est avec un énorme soulagement que nous avons quitté la ville de Quito. Les quelques bus de nuit que nous avons pris n'étaient pas franchement confortables (très peu de place pour les jambes, sièges peu inclinables).  

Bilan: Equateur

Nourriture :

Des plats typiques bons, des mélanges sucrés salés, des fruits très variés et inconnus et bien sur les incontournables d'Amérique du sud : du poulet riz, poulet frit et des burgers. Mais on a pu avoir de nombreuses bonnes surprises comme le canard, la soupe de fromage à Cuenca, le calamar frit et sa limonade à Puerto lopez, la soupe à la cacahuète- citrouille avec manioc, carotte et poissons à Quito, les poissons frits et crevettes, les nombreux jus de fruit et thé sucré.

Niveau plat sucré salé : sandwich fromage figues chaudes, poulet à l'ananas, pizza crevette chocolat... voilà des plats bien atypiques.

Niveau petit déjeuner par contre on était très content d'être en Equateur, ils ont des viennoiseries un peu partout et qui n'ont rien à envier de la France, de copieux petit déjeuners d'oeuf, riz, salade de fruits et petit sandwich plutôt fameux.

Le légume typique de l'équateur est sans aucun doute le manioc (appelation locale : le yuca), pas franchement mauvais mais pas franchement bon non plus.

Le fruit typique de l'équateur est la banane qu'ils mettent dans tous les plats (y compris les soupes) et qu'on peut voir partout dans la rue dans des petits stands à manger seul sur le barbecue. On a même vu des stands vendant des bananes frites au barbecue avec du fromage dessus.

Les fruits ici sont très bon marchés.  

Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur
Bilan: Equateur

Budget  détaillé pour l'Equateur:

Bilan: Equateur

Nous avons donc dépensé 25,28 € par jour et par personne.

Avec un budget prévu de 32 €, c'est encore une belle victoire pour nous et notre porte-monnaie. 

Au final les prix sont sensiblement semblables à ceux du Pérou, sauf que le trek de 3 jours en Amazonie à Tena à 43 $ par jour par personne à fait la différence de budget entre le Pérou et l'Equateur. 

Les dépenses sont assez bien réparties (comme au Pérou). 

Pour les transports, une heure de trajet correspond à plus ou moins 1,5$. Par contre heureusement les bus de villes de Quito ne coûtent pas grand chose (25 cts le trajet). 

Le budget visite est de 4,3 € par jour, ce qui est assez bas et en même temps c'est normal. Les musées sont pratiquement tous gratuits, les parcs naturels sont soit gratuits soit bons marché. Nous avons pu faire de nombreuses activités: rafting, kayak, tyrolienne, cheval, snorkeling à bas prix, et on en a bien profité. 

Donc bonne surprise vis à vis de l'Equateur!

Le petit bémol de l'Equateur serait que comme le pays est assez peu touristique, c'est dur de trouver les infos sur les guides et sur internet, et le réseau de bus ne permet pas d'optimiser le temps et les kilomètres. On doit très souvent retourner dans les grandes villes et surtout à Quito. Les locaux nous ont très souvent bien aidé pour nous renseigner, mais parfois c'était les mauvaises infos, dommage. 

Exemples de prix en équateur:

 

1 € = 1,11 $ (mai 2017)

- Prix du repas le moins cher: 1 $ pour le poulet frit avec frites

- Prix du repas le plus cher: restaurant à Quito: fondue de fromage, galette et crèpe: 19,6 € par personne

- Prix de l'hôtel le moins cher: 5 $ par personne en chambre double à Tena

- Prix de l'hôtel le plus cher: 10 $ par personne en chambre double à Puerto Lopez

- Prix moyen d'un hôtel en chambre double: 7-8 $ par personne

- Prix de l'église de volto à quito: 2 $ pour la montée 

- Prix de l'entrée à la Casa del Arbol à Banos: 1 $

- Prix de la ferme aux papillons à Mindo: 7,5 $

- Prix de la montée en mûle pour le lac Quilotoa: 10 $

- Prix de l'excursion dans la jungle amazonienne à Tena: 43 $ par jour tout compris (même le rafting)

- Prix de la tyrolienne de 1000 m à Banos: 10 $ 

- Musées à Cuenca: Gratuits

- Prix des bus de ville à Quito: 25 cts

- Prix du bus Cuenca Tena: 15,1 $

- Prix du bus Quito-Mindo: 3,1 $

- Prix du bus Puerto Lopez- Quito: 14 $

QUELQUES CHIFFRES EN VRAC:

Nombres de kms parcourus en bus/ à pied: 2775 kms/ 80 kms

59,5 h passées dans les bus, Moyenne de 46,7 km/h

8,25 h passées dans les bus de ville de Quito pour 130 kms pour une moyenne de 17 km/h!! 

Transports utilisés: Bus/ Minibus/ Kayak/ mûle/ Taxi/ Tuktuk/ bateau/ Tyrolienne/ Tarabita/rafting

Nombres de nuit passées dans le bus/ hôtel/ tente: 3,5/ 14/ 2

Nombres de litres d'eau de pluie sur la tête:  7 500 000 L soit  7500 m3 d'eau , soit l'équivalent de 3 piscines olympiques

Jours de pluie: 17 jours de pluie sur 20 soit seulement 3 jours de beau!!!!

Nombres de baignades: 5 avec le Rafting, canyoning, snorkeling et sur la plage (Tena et Puerto Lopez)

Nombres de poissons/ tortues vus: 245 (si on compte les petits)/ 14

Nombres de tyroliennes prises: 11 soit près de 3 kms

Nombres de papillons pris dans nos mains- sur nos têtes: 5

Vitesse d'un colibri: 90 km/h, et 383 fois la longueur de son corps par seconde (plus rapide qu'un avion de chasse!!! par rapport à sa taille)!!

Vitesse d'un Thomas/ d'une Camille sur une tyrolienne: 1000 m en 45 s soit 80 km/h, soit 13 fois la longueur de notre corps par seconde ^^ RAPIDO!

Nombres de Panamas vus (le chapeau): des milliers!

Nombre d'homme à l'eau pendant le rafting: 2

Piqures de moustiques/ Piqure de guêpe: 67/ 1

 

 

Meilleur souvenir de Thomas: L'isla de la Plata

Meilleur souvenir de Camille: La Tyrolienne au dessus des cascades à Banos

Pire souvenir de Thomas: La nuit a être malade à Cuenca

Pire souvenir de Camille: Le bus de ville pour aller dans le centre de Quito, c'est à faire regretter les transports en commun et les bouchons de Paris, c'est pour dire. 

 

Moments forts et expériences inoubliables en Equateur:

- Marcher sur la ligne de l'Equateur, au milieu de la terre, près de Quito

- Voir des colibris se déplacer à une vitesse folle

- Nager au milieu de poissons de toutes les couleurs et voir des tortues marines à l'ile de la Plata

- Se promener dans la boue au parc de Cajas près de Cuenca

- Manger des calamars frits accompagnés d'une bonne limonade à Puerto Lopez

- Donner à manger à des papillons sur son doigt

- Faire de la balançoire au bord du Précipice à la Casa del Arbol

- Se faire tremper jusqu'au os à deux reprises à Mindo

- Voir une cérémonie chamanique: un homme se faire fouetter par des orties enflammés par de l'alcool à Otavalo

- Se prendre la tête avec les bus de Quito

- Dormir au milieu de la forêt amazonienne à Tena

- Faire de la tyrolienne au dessus de la Canopée à Mindo et au dessus de cascades à Banos

- Se retrouver et presque se perdre dans les allées du marché d'Otavalo, un des plus grands d'Amérique du Sud

- Aller à l'Hopital à Cuenca et se croire dans une série américaine

- Faire du Kayak dans le lac de cratère de Quilotoa

- Prendre un mille-pattes géant dans ses mains

- Se retrouver sur le dos d'une vraie tête de mûle au galop

- Faire la fête des mères sans le savoir (2 semaines d'avance en Amérique par rapport à la France)

- Se faire fouetter par des grandes feuilles pour ne plus avoir la diarrhée (rituel de médécine chamanique à Tena)

- Observer la ville de Quito du haut de la cathédrale del Voto

- Observer un nombre incalculables d'oiseaux fous (vraiment fous à pattes bleus), frégates, pélicans...

- Faire du canyoning, rafting en Amazonie

- Manger du Manioc pour la première fois et trouver ça mauvais!

- Se faire poursuivre par une dizaine de chiens à Otavalo et se faire presque sauver par un paysan du village

Pour finir, notre traditionnelle vidéo bilan sur nos différentes expériences en Equateur.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article