Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Commençons d'abord par le résumé vidéo de notre excursion dans la forêt amazonienne. 

Vidéo de l'Amazonie, Tena, Equateur

Après une bonne nuit de sommeil où la pluie n'a cessé de tomber, nous avons le droit à un petit déjeuner de roi:

Lait d'avoine, Jus de fruit, Thé d'une plante de la jungle (désolé pour les noms de plantes, fruits et arbres mais on ne se souvient plus de tout), brioche, banane brouillé, riz. 

Thomas aura le droit à des remèdes de médecine de la jungle, chamanique de l'Amazonie pour son mal de ventre: Thé à la citronnelle (très acide) et boisson médicinale. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

La mama de la maison viendra "fouetter" Thomas avec des grandes feuilles, et lui soufflera sur la tête. Elle fera un rituel pour faire partir le mal. C'est assez impressionnant à voir et très intéressant. 

A 9h30 on quitte la maison de nos hôtes pour s'aventurer dans la forêt amazonienne pour le commencement de notre trek. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

On aura même le droit à un deuxième guide en plus de José : Juan, un fils de la famille âgé d'une vingtaine d'années.

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

José nous montrera l'arbre "sang de dragon" qui porte son nom à cause de la sève qui coule en abondance dès qu'on coupe un peu l'arbre. Et quand on parle d'abondance, il faut même mettre de la terre sur la coupure, sinon l'arbre meurt. La sève est noire et permet de guérir les coupures, les maux de ventre. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
protection pour les épaules, Collection Amazonie 2017, très tendance

protection pour les épaules, Collection Amazonie 2017, très tendance

Le chemin commencera à monter très très fortement, ça ressemble plus à de l'escalade qu'à autre chose. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

On expérimente les lianes de la jungle façon Tarzan, le cri avec !

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

On aura la chance de voir des perroquets au ventre jaune et dos noir, les guides ayant bien l'oeil et attirant les oiseaux avec leur cris. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Après les volatiles, voici les insectes:

- Une grosse araignée qui porte sous son ventre un énorme oeuf (qui renferment des centaines de bébé araignées), ...

- Une mille-pattes géant qui devait bien faire 15 cm de long

- Un beau phasme vert, qui ressemble à une brindille

et les batraciens: une belle petite grenouille cachée dans les feuillages

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Et découverte de la flore de la jungle, avec ces fruits comme le piton (fruit orange et pas mauvais), et arbres en tout genre. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Après 4 h de marche avec pauses, on arrive vers 14h au "camp" qui est un endroit un peu plus plat, avec un ruisseau pas très loin, et la place de mettre notre campement entre les arbres. 

Nos deux guides s'occupent de tailler arbres, feuilles pour nous faire un coin "douillet". Le matelas sera une dizaine de grandes feuilles. Et nous planterons la tente ici. 

Juan s'occupera pendant très longtemps d'essayer de faire du feu. La difficulté est grande puisqu'ici tout est humide et en plus il commence à pleuvoir. Avec de grandes feuilles il protège le foyer du feu. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

De façon à vous donner l'impression d'être avec nous, voici une photosphère de celui-ci (on essaie de se mettre à la technologie ! ). Cliquez sur la photosphère ci dessous pour voir défiler notre campement, en haut, en bas, à gauche à droite!

José dormira avec nous dans la tente, mais pour Juan c'est dans le hamac (oui il y a des gens fous). Il se construira un abri avec 3 branches et deux bâches pour se protéger de la pluie... par contre les moustiques ça c'est autre chose. Et comme toujours on se fait dévorer, les moustiques piquant à travers le pantalon et tee-shirt et le répulsif n'ayant absolument aucun effet sur eux. Enfin si, il attire ces moustiques particulièrement voraces...

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Après avoir posé la tente et affaires, on peut enfin manger: pâtes, riz et thon.

Puis on se refait une promenade dans la jungle, beau point de vue sur le fleuve en récompense. José coupera quelques arbres pour dégager encore la vue (ça et couper des herbes à la machette sont ses occupations favorites) !

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

La nuit tombera très vite, et il faudra redescendre avec les lampes frontales dans le noir, alors que ça glisse et avec des moustiques de partout. 

Mais par contre une fois assis tranquillement au camp, on profite d'écouter les bruits de la jungle, et de voir des lucioles et autres insectes clignotants nous émerveiller. 

On aura l'occasion de voir (et d'entendre) deux chouettes au dessus de nous. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

On mangera peu pour le diner, Juan a réussit à faire un vrai feu et on boira un bon thé à la citronnelle sauvage bien chaud avec un petit pain. (Diner un peu maigre).

Un mille patte essayera d'entrer dans la tente, et on s'amusera donc avec lui. Il n'est pas venimeux et Camille le mettra sur sa main pour voir l'effet que ça fait. 

La nuit s'annonce inoubliable. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Et en effet la nuit a été inoubliable. Réveil très dur car le matelas de feuilles n'est franchement pas agréable et il a plu des trombes d'eau toute la nuit. 

Malgré avoir surveillé toute la nuit si les affaires ne prenaient pas l'eau, c'est avec l'horrible surprise que Camille découvre qu'il n'y a de l'eau dans la tente qu'à un seul endroit: sur son appareil photo et sa caméra!!

La caméra a par miracle survécut, mais l'appareil photo qui était pourtant increvable n'a pas résisté à autant de pluie. 

" Oh toi, petit appareil photo, qui m'a suivi pendant 8 ans, par vents et marée, à vélo ou à pied, en Asie, Roumanie et Paris. Qui à été avec moi pendant tous mes voyages, qui a dormi avec moi toutes ces nuits de bus, tu m'as bien servi, paix à ton âme."

Oui bon faut dire qu'il avait résisté à pas mal de choses, le Vélo en Bretagne et en Allemagne, La Roumanie, la mousson en Asie, la pluie à Rurrenabaque en Amazonie et plus de 6 mois de voyage autour du monde et 8 ans de service, pas mal pour un petit compact. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Bref après ce moment de déception, on attend une bonne heure pour avoir notre petit déjeuner, car le feu doit chauffer le thé. On mangera une salade d'avocat, oignon rouge et tomates, avec du pain. 

Et vers 9h30 on commencera à rentrer à notre hébergement de la première nuit. 

Mais la pluie a laissé sa trace sur le chemin, il y a de la boue partout et c'est vraiment très très glissant. En plus il faut redescendre tout ce qu'on a monté la veille, et pas moyen de se tenir à quelque chose.

On tombera donc tous les deux à plusieurs reprises (heureusement sans se faire mal) et José aussi (même plus que nous ^^)! 

Mais les nerfs sont mis à rude épreuve, on a juste une envie c'est rentrer et se reposer, le rafting de l'après-midi s'annonce d'être dur. 

Après deux bonnes heures de marche/glissade dans la boue, on arrive enfin à la maison où on nous servira du thé et de la chicha. 

La chicha est une boisson typique d'Amérique du sud, fait à base de manioc (yuca) et de fruits, qui est laissé un peu fermentée. Celle qu'on a bu n'était pas très alcoolisée. Heureusement on n'a pas eu le droit à la chicha masato, où le manioc est mastiqué ou même parfois servit avec de bons crachats, Miam, ça donne envie. La chicha peut être aussi préparé avec du riz, du mais ou de l'arachide. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Nous mangeons ensuite avec un couple de touriste franco-polonais, Patrick et Anouchka, qui vont faire le rafting avec nous pendant l'après-midi, et qui la veille ont fait le circuit des cascades. 

Et c'est parti pour le rafting (de niveau 3- donc difficulté moyenne), nous sommes accompagnés de José et Javier (le guide de Patrick et Anouchka)., ça fait donc 6 à bord pour 27 kms de descente de rafting, soit 2h30 environ.

On est assez surpris de voir de grosses vagues apparaitre rapidement. C'est très différent du rafting qu'on avait fait au Pérou. Ici le fleuve est très large, et fait d'énormes vagues dans tous les sens alors qu'au Pérou, ça ressemblait plus à des rapides qu'on à l'habitude de voir, dans un canal étroit avec de nombreux rochers. 

En apparence, ça parait facile, mais au final très vite Patrick tombera à l'eau, secouru rapidement par Thomas. Faut dire qu'on se prend beaucoup d'eau dans la figure, et surtout ceux qui sont devant, Patrick et José. 

José est juste trop fou des vagues, on voit que c'est sa passion les sports d'actions et extrêmes. 

Après une vingtaine de minutes sur le bateau, le bateau sera presque sur le point de chavirer, faisant au moins un angle de 45° par rapport à l'eau et Patrick retombera à l'eau. ça fait un peu peur car il y a énormément de vagues mais il est finalement encore secouru par Thomas, qui est le sauveteur en chef de cet après midi rafting. 

On s'amusera quand même bien, malgré que l'eau soit bien froide et qu'on se prend justement beaucoup sur nous (surtout qu'on n'a pas de combinaison cette fois ci). 

Après 2h30 de balancement de bateau comme en pleine mer un jour de tempête, et de POWER POWER lancés par Javier pour nous dire de pagayer le plus fort possible, on arrive devant une cascade où nous avons pu prendre une bonne douche glacée bien tonique (car beaucoup de pression). 

Camille fera un petit plongeon dans l'eau, et c'est impressionnant de voir la vitesse du courant hors du bateau. 

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting
Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Une petite bière bien méritée après ça!

Tena, la forêt amazonienne- partie 2: Trek et Rafting

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Océane 25/05/2017 09:49

Super vidéo! Assez éprouvant ce treck!

Angelilie 19/05/2017 14:32

toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur pseudo. à bientôt

Nick 17/05/2017 11:06

Super la vidéo, vraiment impressionnante les vagues lors du rafting. Thomas a trouvé une nouvelle « occupation » : repêchage des équipiers ! Alors Jane et Tarzan, vous avez pu vous initier aux sauts de lianes. Pour imaginer votre campement, la photosphère est super : on peut même zoomer sur les gouttes de pluie sur la tente ou la fumée du feu. Et oui, il en fait des voyages cet appareil photo, il en a pris des « bouilles » souriantes et des paysages merveilleux.