Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Cali, ville de la salsa ou pas

Après une journée entière dans les bus nous voilà enfin arrivé à Cali, 3eme plus grande ville de Colombie, et ça se voit: Embouteillages, pollution, et énormes carrefours. 

Nous trouvons difficilement un hôtel à un prix raisonnable dans le quartier de San Antonio (58500 COP/ 17,8 € la chambre double, donc 2 fois le prix de l'hôtel à San Agustin). 

Cette ville est réputée pour sa Salsa.

Un petit tour du centre ville avec ses églises et sa place.

Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas

Nous visitions le petit mais gratuit musée de l'or.

 

Cali, ville de la salsa ou pasCali, ville de la salsa ou pas

Nous faisons l'expérience de la meilleure limonade au monde: limonade bien fraiche à la canne à sucre (1000 COP / 30 cts € le gobelet). Elle sera tellement bonne qu'on en reprendra. 

Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas

Petite pause déjeuner dans un gros mall: à 13500 COP/4€ les deux menus Hamburger/ hot dog/ frites/ boissons, on s'en sort bien. ça nous permet de goûter notre premier burger sucré salé. Il y a un mélange de sauces à l'intérieur avec surtout une sauce jaune qui ressemble un peu à de la confiture d'ananas. Et niveau boisson on teste le Postobon Raisin, boisson très sucrée et pétillante aux raisins. 

Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas

L'apres-midi, on tombe par hasard sur une grande manifestation dans la rue principale. Les gens sont tout sourires, nous parlent et nous offrent de l'eau très gentiment. Ce sont les 80 ans de la "Commision", une église évangélique. Il y a beaucoup de monde et ça bloque toute la circulation. Rappelons que nous sommes le jeudi de l'ascension donc une date idéale pour une telle manifestation.

Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas

Toute la journée on a arpenté les rues pour trouver un spectacle de salsa et pas moyen, on tente donc notre chance le soir. On va à la salsacothèque (discothèque de salsa), mais l'entrée est à 20000 COP/ 6 € par personne, le même prix qu'en France. On décide donc de tester les bars, car on a juste envie de voir de la salsa une trentaine de minutes et de rentrer. 

Mais malgré avoir fait quelques rues dans le quartier San Antonio, pas de salsa dans le coin. 

On verra tout de même un petit spectacle d'humour en haut de la colline et la vue de la ville de nuit. 

L'ambiance est assez bizarre car c'est un petit parc avec pleins d'enfants mais on tombe tous les 5 m sur des fumeurs de joint...

Dis donc par contre on ne pensait pas que les préjugés sur la Colombie étaient vrais, il y a de la drogue partout dans cette ville: on nous a proposé à de nombreuses reprises de la marijuana, de la coca et bien sûr de la coke. Et dans la rue on peut voir des stands de médecine à base de marijuana (bonbons, pommades, huiles...)! Bienvenue en Colombie ^^!

 

Le lendemain en repartant, nous tomberons sur une nouvelle manifestation, sportive cette fois ! 

Cali, ville de la salsa ou pas
Cali, ville de la salsa ou pas

Donc ce sera grosse déception pour la ville de Cali: Pas de Salsa, une ville moche et bruyante, et de surcroit chère et pas pratique. 

 

En Pratique:

S'y rendre: Depuis Popayan: 11000 COP/3,3€ en 4 h (on nous avait dit 2h). 

Rajouter 5h de trajet depuis San Agustin: 34 000 COP/10 € (San Agustin- Popayan)

Taxi gare routière- quartier San Antonio: 8000 à 1000 COP/ 2,5 à 3 €

S'y loger: Tostaky hostel à 58500 COP/ 18 € la chambre double avec sdb partagée (après négociation)- Cuisine disponible

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Nick 10/06/2017 15:13

Une journée de bus... un hôtel cher ... une ville polluée...ça commençait mal ! Bon, vous avez pu goûter au burger sucré salé...même si vous n’avez pas pu admirer de spectacle de salsa.