Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Manuel Antonio

Direction un autre parc naturel du pays pour changer: Manuel Antonio, sur la côte pacifique. C'est le parc le plus touristique du Costa Rica et l'un des plus petits, mais qui regroupe encore un bon nombre d'animaux. 

 

Pour y aller encore une journée entière de bus nous attend, malgré un départ à 6h30 de Monteverde, nous arrivons à 13h à Quepos. Par contre la route de Monteverde à San José le matin tôt est très jolie, de grandes vallées et des forêts à perte de vue sans trace de route ou de l'homme.

Manuel Antonio
Manuel Antonio

La ville de Quepos n'a aucun charme, son seul intérêt réside dans le fait de sa proximité par rapport au parc Manuel Antonio, et ses hôtels un peu moins cher. On fera quand même un tour du côté des quais. 

Manuel Antonio

Le lendemain nous voilà partis pour le parc, en prenant le bus depuis la gare routière  de Quepos (30 min). L'entrée est à 16 $ par personne. Avant même l'entrée du parc on aperçoit déjà un singe capucin.  

Manuel Antonio

Dès l'entrée c'est la cohue, on suit plusieurs groupes de 10-15 personnes avec jumelles et longue vue. L'intérêt est que ça nous montre tout de suite où on doit regarder pour voir les animaux.

Premier animal: un serpent (Oui Oui Oui!!), ça nous réjouie tout de suite!

Manuel Antonio

Next: un petit lézard caméléon, puis un gros iguane.

Par contre le guide parlera aussi de chauve-souris mais impossible de la voir. 

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio

On a encore de la chance avec les paresseux car on en verra deux dont un bébé paresseux à 2 doigts le long d'un cable, qui prendra bien son temps et fera plusieurs fois demi tour. Il est très bien visible. Il n'a pas intérêt à tomber car on était une bonne vingtaine à l'observer. 

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Oiseau

Oiseau

Après avoir parcouru à peine 500 m on se retrouve à une intersection, on décide de partir sur le chemin du mirador pour être tranquille et ne pas avoir trop de monde. Mais sur le chemin on rencontre un deuxième serpent, un serpent CORAIL, oui le fameux serpent venimeux qu'on a vu au serpentarium à Monteverde, mais celui ci est en liberté, par terre et à à peine 50 cm de nous... Oui c'est normal au Costa Rica! Surtout que le serpent Corail est l'un des serpents les venimeux au monde. On le reconnaît du faux corail qui lui n'est pas venimeux par la succession de couleur rouge- blanc-noir-blanc-rouge et non Rouge-noir-blanc-noir-rouge. Son poison est neurotoxique et paralyse donc sa proie. Bon sur le moment on était pas au courant si c'était un vrai ou faux corail, mais on a était choqué par la suite de se rendre compte qu'on était si près d'un serpent aussi venimeux et qu'il n'y a aucun affichage pour mettre en garde les touristes (surtout pour les enfants qui seraient tenter de toucher les animaux, y compris les singes qui peuvent parfois mordre). 

serpent corail en liberté
serpent corail en liberté
serpent corail en liberté

serpent corail en liberté

Serpent faux corail

Serpent faux corail

On arrive au mirador où de nombreux rapaces se sont posés. Ce sont des urubus à tête rouge. 

Urubus à tête rouge
Urubus à tête rouge

Urubus à tête rouge

Vue sur la mer
Vue sur la mer
Vue sur la mer

Vue sur la mer

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio

On va vers un autre point de vue: Puerto Escondido. 

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio

Sur la plage Gemelas, on verra de très près un gros iguane qui bronze.

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio

En direction de la plage Manuel Antonio, la plus célèbre du parc on croise un arbre envahie de centaines de chenilles noires, et plus loin un gros rongeur l'Agouti. On l'entendra manger d'assez loin.

chenilles
chenilles

chenilles

Agouti

Agouti

Et bien sur en arrivant sur la plage, les singes capucins pas du tout farouches près à voler la moindre nourriture dès qu'on a le dos tourner. On était prévenu car sur internet il en parle beaucoup... et aussi des ratons laveurs qu'on verra quelques minutes après en train justement de chaparder de la nourriture dans un sac à des personnes sur la plage. 

On pique niquera sur la haute surveillance de plusieurs singes.

Singes capucins
Singes capucins
Singes capucins
Singes capucins
Singes capucins
Singes capucins
Singes capucins

Singes capucins

Coatis
Coatis

Coatis

Plage
Plage
Plage
Plage
Plage
Plage

Plage

Raton-laveurs
Raton-laveurs
Raton-laveurs
Raton-laveurs
Raton-laveurs
Raton-laveurs
Raton-laveurs

Raton-laveurs

Après une petite baignade bien méritée, avec la présence de bonnes vagues, mais par contre pas de poissons, Camille fera le chemin de la Punta Catedral, Thomas ne se sentant pas au meilleur de sa forme. 

Ce sentier offre de nombreux points de vue et encore quelques animaux à voir. 

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio

Sur la plage Espadilla, en suivant des traces sur le sable on se retrouve face à un iguane qui se promène tranquillement, et un peu plus loin un deuxième. C'est fou de tomber sur autant d'animaux en aussi peu de temps et surtout en aussi peu de distance. 

Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio
Manuel Antonio

On aura donc fait tous les sentiers, on sort donc en voyant la 3eme espèce de singes du parc (on avait vu des singes hurleurs au tout début pas de photos malheureusement): des singes Titi jaunes. Ils sont plus petits que leur congénères capucins, plus timides et poussent des cris très aigus. Le parc ferme à 16h. 

Singes titi jaunes
Singes titi jaunes
Singes titi jaunes

Singes titi jaunes

sauterelle

sauterelle

Superbe expérience dans ce parc, un incontournable du Costa Rica avec une faune très présente malgré le nombre de visiteurs assez important.

Manuel Antonio

En pratique:

S'y rendre: Depuis San José: Départ depuis la gare Trocapa, environ toutes les heures. On a pris le bus direct de 12h (3h, 4975 C)

Depuis Monteverde: Bus Monteverde- San José- départ à 6h30 (ou 14h30)- 4h de trajet, puis bus pour Quepos. Il est possible de faire une escale à Puntarena plutôt qu'à San José.

Se loger: Cabinas Sanchez, 10000 C la chambre double, "cuisine" disponible (il n'y a qu'un micro-onde et une plancha creuse), pas d'eau chaude

Entrée du parc Manuel Antonio: 16$- ouverture de 7h à 16h- fermé le lundi.

Bus pour Manuel Antonio depuis Quepos: tous les 30 minutes environ- 30 minutes de trajet-  310 C

Il y a d'autres excursion à faire dans les environs notamment des tours de kayak dans les mangroves à partir de 65 $ par personne pour 3h- Voir en ville à Quepos. 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article