Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Deuxième jour dans la pampa. La nuit a été un peu rude avec la chaleur, mais au moins on ne s'est pas fait embêter par les moustiques grâce à la moustiquaire.
Réveil vers 8 h, on s'installe tranquillement dans la salle à manger. On aperçoit sous la cabane pépé et le petit alligator. Ils ont toujours la même place. On ne change pas les vieilles habitudes.

Place à la vidéo résumé de Rurrenabaque!

Vidéo de rurrenabaque

Pépé, notre ami caïman
Pépé, notre ami caïman
Pépé, notre ami caïman
Pépé, notre ami caïman

Pépé, notre ami caïman

Le petit déjeuner est juste à tomber par terre et très copieux: pancakes, pain avec dulce de lèche, confiture, thé, café et même chocolat chaud, fruits, beignets au fromage. On est juste au paradis ici.

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Notre hôtel est un super endroit car on se retrouve  nez à nez avec un singe au dessus de notre chambre et qui apprécie​ fortement les bananes qu'on lui donne. 9h30, on pars à la chasse à l'anaconda, bon programme de la matinée qui en jette. 

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

On prends le bateau pour aller jusqu'à une minuscule île, c'est la première fois qu'on voit de la terre par la.
Juan commencera à chercher dans les arbres et vieilles souches. On l'observe attentivement, et au bout de 5 minutes il nous sort un minuscule serpent qui n'est autre qu'un bébé anaconda.
Wahou qu'elle surprise de voir ce bébé d'à peine 10 cm de longueur qui en fera 4-5 m de longueur à sa taille adulte.
On le tient dans nos mains et c'est incroyable. On peut voir aussi des oeufs d'anaconda, qui ressemblent un peu trop à des tics tacs, mais que nous ne mangeront pas.
.

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Après cette découverte Juan recommencera à chercher mais cette fois dans l'eau et dans les cavités des arbres pour trouver des plus gros. 
On voit que c'est un habitué et bien motivé, il n'aura pas peur de se mettre à l'eau jusqu'à la taille, et même de se faire piquer par une énorme guêpe. Mais au bout de 30 minutes, on changera de coin pour une autre petite île un peu plus loin en bateau.

Camille goûtera quelques thermites, pas très fameux avec un goût un peu de chocolat très amer. Puis on goûtera aussi quelques avocats sauvages qui ne sont pas verts mais oranges et avec une texture un peu plus crémeuse.
On cherchera encore l'anaconda pendant 30 minutes sans résultats. L'expérience est très drôle,on se sent un peu plus aventurier. Juan nous fera encore goûter une espèce de noix de coco toute petite. 

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Pendant cette chasse nous nous ferons bouffer par les moustiques malgré le fait d'avoir des vêtements longs et d'utiliser l'insecticide tout le temps.
Nous rentrons donc à l'hôtel sur pilotis, mais nous aurons finalement un peu de  chance car nous verrons quelques dauphins roses sur le retour

Le midi encore repas très copieux, on n'arrive même pas à finir, c'est dire! Heureusement on aura le droit à une séance sieste dans les hamacs, avec en sus petite boisson chaude! C'est mieux que les tropiques cet endroit!

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Pendant notre sieste, nous serrons réveillé par Juan, qui nous montrera un magnifique et venimeux Manba Vert sur un arbre près de là où on passe pour aller aux chambres! Le venin d'une seule morsure est capable de tuer plusieurs hommes. Rassurant!

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Après cette brève interruption, nous partons pour la chasse aux piranhas. On est prévenu que ce n'est pas la bonne saison pour les pêcher car il y a trop d'eau en cette fin de saison des pluies. Nous partons en bateau pour aller dans des coins où l'eau est peu profonde.

On commence d'abord par une petite nage improvisée avec les dauphins, normalement c'est prévu pour le lendemain, mais comme il fait chaud, Juan nous propose de nous baigner avec un pourcentage de 80% qu'il n'y ai pas de caïmans ou de piranhas dans l'eau... 

Aha il en faut plus pour nous faire peur et pour nous empêcher de plonger à l'eau. En moins de 5 minutes, on est tous les 5 à l'eau (Juan aussi donc on est un peu plus rassuré). De plus, on voit en effet des dauphins pas très loin de nous (1 ou 2 m), et lorsqu'il y a des dauphins il n'y a ni caïmans ni piranhas. 

dauphins sous l'eau!
dauphins sous l'eau!
dauphins sous l'eau!

dauphins sous l'eau!

Nage!
Nage!

Nage!

L'eau est juste toute noire, et on ne voit même pas à 10 cm, mais elle est bien fraiche et ça fait du bien. 

On a un peu la hantise de toucher quelques branches, qui nous font tout de suite sursauter!! Oui on est quand même en Amazonie et le matin on venait de voir un anaconda et des caïmans. Pas très rassurant. 

On est juste trop bien, les dauphins ne s'approchent pas vraiment mais c'est tout de même fantastique.

Après une bonne trentaine de minute à nager, en plus il y a du courant c'est même dur de revenir au bateau. On ira donc à la pêche.

Juan nous donne à chacun une "canne à pêche" ou plus exactement du fil de pêche attaché à un morceau de bois carré, avec quand même un bon hameçon... et bien sur un gros bout de viande fraiche!!! Les piranhas sont bien sur carnivores, avec de longues dents acérées. 

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

La technique consiste à lancer l'hameçon à 3-4 m de distance et à le ramener assez vite, surtout si on sent quelque chose au bout du fil! On vous avoue qu'on a pêché beaucoup de salades, de tiges, d'herbes, assez pour faire une salade assez spéciale pour nous 4 mais qu'on a pas vu de piranhas!! 

Pourtant il y avait de tout petit poissons qui mangeait le bout de viande au fur et à mesure!!

Au bout de 10 minutes, on change d'endroit, on a dû en faire 4 ou 5 comme ça! A chaque nouvel endroit, on a l'espoir de trouver un piranha, surtout qu'après on pourra le faire griller et le manger!! 

Mais non au final nous sommes revenus bredouille, mais l'expérience était géniale. 

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Avant de repartir pour le lodge, nous voyons pointé au loin un énorme nuage gris assez inquiétant. Et oui malheureusement pour nous c'est un nuage de mousson, et pas trop moyen de se défiler lorsqu'on est coincé sur un bateau entouré d'eau et d'arbres. Nous nous prenons une des pires saucées qu'on est jamais connue en voyage. C'est à regretter la petite bruine quotidienne de bretagne. En moins d'une minute on est trempé jusqu'au os, surtout que très prévoyant qu'on est on n'a pas pris ni K-way ni parapluie. On essaye tant bien que mal de protéger appareil photos et portables. On n'ira quand même se protéger sous un pont en bois! 

On rigole bien finalement, la situation est quelque peu insolite. 

Un bon quart d'heure après la pluie commence à diminuer, et on voit apparaître un arc-en-ciel!

Petit extrait vidéo de la pêche aux piranhas et de notre épisode pluvieux en Amazonie.

Mousson
Mousson
Mousson
Mousson
Mousson

Mousson

Juan cueillera un fruit bizarre, servant à faire des tatouages et utilisé pendant les cérémonies de mariage ou à la naissance d'un enfant.

Après cette journée bien remplie, on mange le diner avant de refaire une virée nocturne pour voir les crocodiles de nuit. 

C'est en pleine nuit, armés encore de nos lampes torches, que nous cherchons les crocodiles, et on en voit pas mal sur le chemin... des yeux tout jaunes scintillé dans le noir. 

Juan commencera à nous montrer quelque chose dans un bosquet d'arbre, en effet il y a un petit crocodile par là, mais ni une ni deux, Hop, le croco est attrapé!!! 

C'est un jeune de 5 mois d'une grandeur d'une quarantaine de cm, bien flashi avec nos lampes torches.

On le prendra tout les deux dans nos mains. Il fait un peu le mort, et ne bouge pas d'un poil. 

Et oui Juan avait l'habitude de mastiquer une énorme boule de coca dans sa bouche (voir photo ^^)!

Wahou encore une expérience incroyable. 

On se couchera bien fatigués de cette journée complétement folle.

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Dernier et 3eme jour dans la Pampa:

On se lève vers 6h pour voir le lever de soleil dans le bateau, les yeux tout endormis, mais content de se promener à l'aube dans la pampa. Par contre le lever sera moins bien que le coucher de soleil car pas mal de nuages à l'horizon. 

On rentre et on se rendort pour une bonne heure dans les hamacs! Oui ils auront beaucoup servis. 

Et à 8h30, petit dej et cette fois ci Nage avec les dauphins: voir vidéo ci dessous.

(C'est compliqué de les voir même sur le film, car ce n'est qu'une légère vague sur l'eau!)

On se met dans un coin bien calme, on est les seuls par ici! 

Et on voit en moins de 5 minutes, 2-3 dauphins montrer le bout de leur nez. Ils sont par contre très durs à prendre en photo, car on ne les voit que quelques secondes lorsqu'ils viennent respirer à la surface, ça fait juste une drôle de vague à la surface de l'eau.

On plonge donc tous à l'eau et on essaye de se familiariser avec eux. On les voit toutes les 2 à 5 minutes remonter à la surface. Et de plus en plus proches de nous. 

On les appelles dauphins mais ils n'ont pas vraiment la tête de dauphins, déjà ils sont roses grisâtres, ce qui est une couleur plutôt inhabituelle, ils n'ont pas d'aileron sur le dos, et par contre ils ont une grosse bosse à l'avant de la tête,sur le front, qui leur permet de se localiser. 

On restera pratiquement une heure à nager, ou à flotter sur les bouées de sauvetage, tout en les observant. 

Camille en touchera un du bout du pied (enfin y'a des chances, car des choses lisses dans les parages ça ne peut être qu'un dauphin ou ... un serpent). Car faut dire qu'avec la couleur de l'eau c'est compliqué de les voir sous l'eau. 

Ils s'approcheront parfois à 20-30 cm de nous, pour repartir à 2-3 m plus loin. Ils devaient être 4 ou 5 dauphins car ça bougeait très souvent à des endroits parfois très opposés.

OUI on était encerclés!!! Expérience INOUBLIABLE!!!

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Dauphins
Dauphins
Dauphins
Dauphins

Dauphins

Vers midi, on rentre pour manger, et prendre une petite douche avant de repartir pour Rurre. 

On met beaucoup moins de temps qu'à l'aller, et heureusement car on évite de justesse une autre pluie. 

Juan voudra conduire le 4x4 de retour, n'ayant jamais essayé les automatiques. Et on arrivera vers 16h30 devant l'agence! 

On est juste trop contents de cette excursion, qui est surement une des meilleures de notre vie et de notre voyage. On compte bien retenter l'expérience Amazonie plus tard dans notre voyage (Equateur ou Colombie). 

On prends un bus de retour pour La Paz pour 19h, un peu triste de quitter Rurre. On aurait eu le temps on serait rester une bonne semaine là bas, mais il faut bien continuer la route.

 

Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2
Rurrenabaque et la forêt amazonienne : partie 2

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Cynthia 02/07/2017 18:11

Bonjour, super votre blog ! Nous allons faire la même chose que vous. Pourriez vous nous dire avec quelle agence vous avez fait la pampa et Uyuni ? Merci

Thomas Noisel 04/07/2017 00:48

Bonjour,
Pour la Pampa, on est passé par l'agence amazonico, située à l'angle des rues Avaroa et Vaca diez. Sur Google maps, il y a la panaderia Paris et l'hôtel fluvial. L'expérience était vraiment parfaite.
Pour Uyuni, nous sommes partis avec coques tour / white sea (les deux agences se sont regroupées) mais on ne recommande pas du tout ces agences. D'ailleurs selon votre programme (seulement Bolivie ou Chili), on ne recommande pas forcément les 3 jours à Uyuni. Le premier jour dans le salar est bien sur un immanquable de la Bolivie !

Océane 30/04/2017 19:28

Serpent, croco, dauphins... C'est une expérience inoubliable et avec de la bonne nourriture et des bons hamac fourni avec moustiquaire! Que demande le peuple! Bisous à vous (J'essaie tant bien que mal à rattraper mon retard!)

Sophia 25/04/2017 13:50

Ah, un bon petit-déjeuner, il n’y a rien de mieux pour bien commencer la journée. J'aime lire vos articles, car, mon fiancé et moi, nous venons de demander un crédit sur https://www.sofinco.fr/ pour partir en Bolivie, en Argentine et au Brésil. C'est un grand projet que nous souhaitons mettre en place depuis longtemps. Vos articles nous permettent vraiment de nous informer.

Sophia 28/04/2017 06:53

Merci beaucoup pour votre aide :-)

Thomas Noisel 25/04/2017 14:47

Bonjour Sophia,
Heureux de pouvoir vous rendre service, si vous avez la moindre question, n'hésitez pas à nous contacter par message privé ou par commentaire, on se fera un plaisir de vous renseigner!