Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Thomas et Camille autour du monde

Valparaiso, le street art à grande échelle

En arrivant à Santiago, nous avons directement acheté nos billets pour Valparaiso, une bonne habitude que l'on a pris après Salta en Argentine.

Aussi, après deux jours dans la capitale, il ne nous restait plus qu'à arriver à l'heure à la gare de bus. Et bien nous sommes arrivés à 8h25 pour 8h25, c'était tout pile ! Un peu de course de bon matin mais au moins nous n'avons pas rater le bus pour Valparaiso (4€ par personne).

Nous arrivons à destination à 10h30. Nous avions réservé en avance un hôtel sur booking : le Gran Bretana hôtel avec une belle promotion (10,5€ par personne par nuit pour une chambre privée ce qui est vraiment pas cher au Chili). Et on a même le petit-déjeuner  inclus! Seul inconvénient, l'hôtel est à 3km de la gare de bus.

Pas de soucis, nous voyons sur la carte qu'il y a un métro. Mais 1,5€ par personne pour nous faire avancer d'un kilomètre, on décide de le faire à pied. En s'approchant de l'hôtel, on se rend compte qu'il est situé en haut d'une colline. En fait on s'y attendait, Valparaiso est construite sur un ensemble de collines, il n'y a que le front de mer qui soit plat.

Justement, comme la ville est construite comme cela, de nombreux funiculaires ont été construits dès le XIXeme siècle. Ils ont d'ailleurs été classés au patrimoine mondial de l'UNESCO. Ce premier funiculaire que l'on emprunte est le "ascensor artilleria" et est le plus cher (0,5€ par personne).

Valparaiso, le street art à grande échelle

Nous arrivons ainsi à l'hôtel sur les coups de midi. L'hôtel est vraiment classe et le seul défaut est que l'on a pas accès à la cuisine. Nous attaquons la visite de la ville par le plus proche de l'hôtel : le passage du 21 mai et son superbe point de vue sur la ville et le port, et le musée maritime national (3€ par personne, 0,5€ pour les étudiants). Ce dernier propose de nombreuses maquettes de navires ainsi qu'une exposition d'objets ayants été utilisés dans la marine au cours des siècles : sabres, sextants, torpilles et même une reproduction du fenix, ce pseudo missile qui a permis de sauver 33 mineurs piégés dans une mine le 5 août 2010 (on avait beaucoup parlé de ce sauvetage aux informations à l'époque).

 

Vue depuis le passage du 21 mai
Vue depuis le passage du 21 mai
Vue depuis le passage du 21 mai

Vue depuis le passage du 21 mai

Petit marché à touristes sur le même passage
Petit marché à touristes sur le même passage
Petit marché à touristes sur le même passage

Petit marché à touristes sur le même passage

On se "force" même à goûter un gâteau^^
On se "force" même à goûter un gâteau^^

On se "force" même à goûter un gâteau^^

Le musée de la marine propose de nombreuses maquettes de navires (dont une immense d'environ dix mètres de long) ainsi qu'une exposition d'objets ayants été utilisés dans la marine au cours des siècles : sabres, sextants, torpilles et même une reproduction du fenix, ce pseudo missile qui a permis de sauver 33 mineurs piégés dans une mine le 5 août 2010 (on avait beaucoup parlé de ce sauvetage aux informations à l'époque).

Tableaux du musées de la marine
Tableaux du musées de la marine
Tableaux du musées de la marine

Tableaux du musées de la marine

Vitraux du musée de la marine

Vitraux du musée de la marine

Équipement militaire à travers les âges

Équipement militaire à travers les âges

Maquettes

Maquettes

le fenix sert toujours
le fenix sert toujours

le fenix sert toujours

Dans l'après-midi, on verra un incendie de l'autre côté de la ville. Plus tard dans la soirée, le nuage du à celui-ci couvrira la moitié de la ville. C'était très impressionnant et paradoxalement assez jolie. Il y aura une coupure d'électricité pendant plus de 3 h.

Incendie près de Valparaiso
Incendie près de Valparaiso

Incendie près de Valparaiso

Deuxième jour à Valparaiso, nous attaquons la visite de la ville proprement dite. Il s'agit en fait de flanner dans le maximum de rues en admirant les oeuvres de street art sur les murs. Oui parce qu'en France, on n'aime pas franchement les tags mais quand ils sont bien faits, c'est magnifique.

Tout en se baladant, on utilise les différents funiculaires pour monter sur les différentes collines (pratiquement tous à 0,15€ par personne).

Nos balades nous feront passer près d'une maison avec un avocatier rependant ses fruits dans la rue ce qui améliorera notre pique-nique !

Retour à l'hôtel en découvrant le bus touristique qui coûte seulement 0,4€ par personne (et donc beaucoup moins cher que le métro !)

Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Funiculaires et vues
Funiculaires et vues
Funiculaires et vues
Funiculaires et vues
Funiculaires et vues
Funiculaires et vues
Funiculaires et vues

Funiculaires et vues

Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
bébés avocats

bébés avocats

instants chats
instants chats
instants chats
instants chats
instants chats
instants chats

instants chats

Troisième jour à Valparaiso. Nous commençons notre journée par la visite du Cerro Bellavista où on y trouve le musée à ciel ouvert, qui est en fait un jolie nom pour décrire encore un endroitoù on trouve du street art. Nous souhaitions visité la maison de Pablo Neruda, célèbre poète chilien qui est sur cette même colline. Mais en arrivant sur place, on découvre que le prix d'entrée est de 11€ par personne et on trouve que ça fait un peu cher pour une maison...

maison de pablo nerudamaison de pablo neruda

maison de pablo neruda

musée à ciel ouvert
musée à ciel ouvert
musée à ciel ouvert
musée à ciel ouvert
musée à ciel ouvert

musée à ciel ouvert

Nous nous rabattons sur le musée d'histoire naturelle de la région de Valparaiso qui est gratuit ! Qui plus est, ce musée est fort intéressant et expose de nombreuses espèces d'oiseaux empaillés dont un condor et un Albatros géant (plus de 2m d'envergure !). On peut y observer aussi des espèces marines peu communes comme des calamars très impressionnants. La flore n'est pas mise de côté avec une explication des différentes plantes en fonction des climats de la région.

Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle
Valparaiso, le street art à grande échelle

Petite vidéo pour ce début de voyage au Chili

vidéo du chili- Music: Fith Harmony: Work - Montage: Camille

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sophia 25/04/2017 13:47

Vous avez certainement fait une très belle visite de cette ville ! Je voudrais bien la découvrir, moi aussi, surtout que j'aime beaucoup le street art. Je dois dire que ces artistes ont réellement un grand talent.

Nick 21/03/2017 11:09

Impressionnant le fénix, les mineurs ont eu le temps d’observer leur remontée !

Super les tags ... ça me rappelle la Sardaigne où il y avait sur les façades des maisons de très jolis tags, souvent influencés par l’actualité, avec des commentaires comportant parfois des pointes d’humour.

La vidéo nous montre bien les grottes de marbres, le « courage » à boire une boisson pas très appétissante et Valparaiso, cette ville en partie en hauteur et ses funiculaires.